Smaller Default Larger

Evaluation et progression


I-    Evaluation des aptitudes

II-    Progression dans les études

III-    Classement des lauréats en Licence et en Master

IV-    Exemples de calcul des moyennes

 

I-    Evaluation des aptitudes

Les aptitudes et les acquisitions de connaissances sont appréciées semestriellement soit par un contrôle continu et régulier soit par un examen final soit par les deux modes combinés. Art 18 de l’arrêté N°137du 20 juin 2009.
Le contrôle continu :
-    Il porte sur des questions ponctuelles pour sonder le niveau de compréhension de l’étudiant.
-    Il concerne des questions de cours, des exercices, les TP, le travail personnel…
-    Il est réalisé en TD/TP ou en séance supplémentaire prévue spécialement à cet effet par les chargés de modules en collaboration avec le département. Sa durée (généralement assez courte) est laissée à l’appréciation des chargés sde modules.
Chacune de ces évaluations intervient dans la note finale de la matière selon une pondération affichée au début du semestre.

> Exemple de calcul des moyennes    ( 1ère année Mathématiques et Informatique.,   2ème année Mathématiques.  1ère année Sciences de la Matière.)

L’examen de fin de semestre/rattrapage 

-    Il porte selon les matières sur les connaissances acquises durant le semestre.
-    Sa durée est fixée par l’établissement.

1- Evaluation de la matière
  • La note d’une matière comprend les notes de contrôle continu et/ou la note de l’examen.
  • Une matière est acquise si la note obtenue dans cette matière est égale ou supérieur à 10/20. Art 24 de l’arrêté N°137du 20 juin 2009.
2- Evaluation de l'UE
  • L’unité est définitivement acquise pour tout étudiant ayant acquis toutes les matières qui la composent.
  • L’UE peut aussi être acquise par compensation si la moyenne de l’ensemble des notes obtenues dans les matières qui la constituent pondérées de leurs coefficients respectifs, est égale ou supérieure à 10/20. Art 24 de l’arrêté N°137du 20 juin 2009.
3- Evaluation du semestre
  • Le semestre est acquis pour tout étudiant ayant obtenu l’ensemble des UE qui le composent. Art 25 de l’arrêté N°137du 20 juin 2009.
  • Le semestre peut également être acquis par compensation entre les différentes UE qui le composent, pondérées de leurs coefficients respectifs. Le semestre est alors acquis si la moyenne compensée est égale ou supérieur à 10/20. Art 25 de l’arrêté N°137du 20 juin 2009.
4- Evaluation de l'année
  • L’année universitaire est acquise si les deux semestres qui la composent sont acquis.
  • L’année universitaire peut aussi être acquise par compensation. Elle permet l’acquisition de l’année (L, L2 ou L3) par calcul de la moyenne des notes des UE qui composent cette année, affectées de leurs coefficients respectifs. Si cette moyenne est supérieure ou égale à 10/20, l’étudiant obtient le s60 crédits de l’année. Art 25 de l’arrêté N°137du 20 juin 2009.

 >  Session de rattrapage

-    Tout étudiant non admis à la première session, se présente à la session de rattrapage pour les épreuves des matières non acquises des Unités d’Enseignement non acquises des semestres non acquis.
-    La note finale retenue pour la matière sera la meilleure des moyennes entre la première session et la session de rattrapage. Art 27 de l’arrêté N°137 du 20 juin 2009.
-    Tout étudiant n’ayant pas obtenu une moyenne compensée supérieure ou égale à 10/20 après la session de rattrapage, conserve les crédits des UE et des matières où il a obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20. Art 28 de l’arrêté N°137 du 20 juin 2009. 


 II-    Progression dans les études :

-    Passage du L1 au L2 :

Cas 1 (dans l’un ou l’autre cas, l’étudiant a capitalisé 60 crédits)
  • L’étudiant est admis en deuxième année s’il a validé les deux semestres de la 1ère année du cycle de formation.
  • L’étudiant est admis en deuxième année s’il a validé l’année par compensation entre les UE de la première année.
Cas 2 (l’étudiant a capitalisé au moins 30 crédits)
  • L’étudiant peut être autorisé à poursuivre les enseignements de la 2ème Année du cycle de formation s’il valide au moins 50% des crédits de la 1ère Année, dont au moins 1/3 dans  un semestre, il est alors tenu de se réinscrire aux matières non acquises des UE non acquises de la 1ère Année  .

- Passage du L2 au L3:

Cas 1 (Capitalisation)
  • L’étudiant est admis en 3ème Année s’il a validé les quatre premiers semestres du cycle de formation.
  • L’étudiant est admis en troisième année s’il a validé l’année par compensation entre les UE de la deuxième année, et qu’il n’a pas de dettes de la 1ère année
Cas 2 (Compensation)
  • La progression à la 3ème Année peut être autorisé pour tout étudiant justifiant au moins 92 crédit des 2 premiers années, et ayant validé toutes le UE fondamentales indispensables à la poursuite  des études en spécialité. Dans ce cas, l’étudiant est tenu de se réinscrire aux matières non acquises des UE non acquises des quartes premiers semestres.

Important :
-    Si l’étudiant ne remplit aucune de ces conditions, il est déclaré doublant s’il n’a ^pas dépassé 5 années dans le cursus de Licence même dans le cas de réorientation (Article 34 de l’arrêté N° 137 du juin 2009).
-    En cas de redoublement, les notes de CC sont  effacées pour la /les matières(s) concernée(s).l’étudiant devra alors repasser ces C.C.

Passage du M1 au M2 :

Cas 1
  • L’étudiant est admis en deuxième année s’il a validé les deux semestres de la 1ère année du cycle de formation.
Cas 2
  • L’étudiant peut être autorisé à poursuivre les enseignements de la 2ème Année Master  s’il a validé au moins 45  crédits et acquis les UE fondamental requis pour la poursuite des études en spécialité.

Important :
-    Si l’étudiant ne remplit aucune de ces conditions, il est déclaré doublant s’il n’a pas dépassé 3 années dans le cursus de master même dans le cas de réorientation (Article 37 de l’arrêté N° 137 du juin 2009).
-    En cas de redoublement, les notes de CC sont effacées pour la /les matière(s) concernée(s).l’étudiant devra alors repasser ces C.C.


III-    Classement des lauréats en Licence et en Master

Ce classement peut servir à la désignation des majors de promotions, à l’orientation des étudiants, à l’octroi de bourses d’études … (art 55 de l’arrêté N° 136 du 20 juin 2009).

Le calcul de la moyenne de classement se fait par la formule suivante (Correspondance DFSG/MESRS N° 183 du 02/12/2006) :

Où :
n = durée du cursus en nombre d’années (3 pour la Licence et 2 pour le Master)
Ri = 0 (année sans redoublement
     = 1 (année avec redoublement)
     = 2 (année avec triplement)
Si = 0 (année obtenue en première session)
     = 0.5 (année obtenue en session de rattrapage)
Moyi = moyenne de l’année i


IV-    Exemples de calcul des moyennes :

Pour le calcul de la moyenne on a choisi pour exemples les parcours :

- 1ère année Mathématiques et Informatique.

- 2ème année Mathématiques.

- 1ère année Sciences de la Matière.

Contactez-nous

Tél/Fax : (+213) 038 72 31 13

E-mail :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétariat général :

Tél/Fax : (+213) 038 72 31 11

Adresse : Faculté des Sciences 

Université 20 août 1955 Skikda

BP 26 Route El-Hadaiek 21000