Smaller Default Larger

Descriptif général du système LMD


     Le LMD a cours depuis longtemps dans les universités des pays anglo-saxons (Etats-Unis, Canada, Grande Bretagne, etc.). Son application a commencé depuis quelques années en Europe et aussi dans certains pays arabes et ceci dans le but d'assurer une meilleure qualité des enseignements supérieurs et de délivrer des diplômes d'études supérieures de valeur internationale qui permettront une mobilité certaine des étudiants. Le système d'enseignement LMD est pensé en une architecture en trois cycles de formation conférant chacun un diplôme universitaire:

Un premier cycle : Bac +3 aboutissant à la Licence. 
Un second cycle : Bac + 5 aboutissant au Master. 
Un troisième cycle : Bac + 8 aboutissant au Doctorat. La formation en vue de l'obtention du Diplôme de Licence "Nouveau Régime" est organisée par domaine de formation regroupant un ensemble de filières et spécialités.

1- Licence

2- Master

3- Doctorat

4- Terminologie LMD



LA LICENCE

Ce cycle de formation est organisé en domaine, filiéres et spécialités et il est constitué d'unités d'enseignement réparties en semestresSon organisation comprend six (06) semestres et prévoit deux paliers constitués, pour le premier, d'une formation de base pluridisciplinaire et pour le second, d'une formation spécialisée.
la licence se décline en deux finalités:
Une finalité proféssionnalisante permettant à l'étudiant une insertion directe dans le monde du travail
une finalité académique permettant à l'étudiant de poursuivre des études de Master

LE MASTER

Ce cycle de formation est constitué d'unités d'enseignement réparties en semestres. Son organisation comprend quatre (04) semestres. Il est accessible à tout étudiants détenteur d'une licence académique et remplissant les conditions d'accès ainsi qu'aux titulaires d'une licence à projection professionnelle qui pourrons,ainsi, revenir à l'université après un passage dans la vie professionnelle.
Cette formation prépare deux vocations:
Une vocation professionnelle caractérisée par l'acquisition d'une plus grande spécialisation dans un champs disciplinaire qui permettra d'accéder à des niveaux de performance et de compétence plus élevées ( Master Professionnelle)
Une vocation de recherche caractérisée par une préparation à la recherche scientifique
qui prédestine à une activité de recherche dans le secteur économique ou dans le secteur
universitaire (Master Recherche)
Cette reforme s'appuie sur une nouvelle approche des rapports pédagogiques et scientifiques étudiants-enseignants-administration dans une démarche ou l'étudiant est au cœur du dispositif de formation et le corps enseignant l'élément moteur sur lequel repose la définition, l'élaboration et la concrétisation des programmes de formation et de recherche sous la responsabilité et l'autorité de l'établissement d'appartenance auquel les dispositions de la reforme confèrent, comme dimension nouvelle, la qualité de maitre d'œuvre de sa propre politique de développement.

LE DOCTORAT

Ce cycle de formation, d'une durée minimale de six (06) semestre, assure à la fois:
Un approfondissement des connaissances dans la spécialité
Un perfectionnement par et pour la recherche( développement des aptitudes à la recherche, sens du travail en équipe...)
Ce cycle de formation est sanctionné par un diplôme de doctorat après soutenance
d'une thèse.
Cette nouvelle architecture offre à tous, et à toues les étapes de la vie, quels que soient le niveau atteint et les motivations exprimées, l'opportunité d'entreprendre ou de parfaire une formation, au cours ou après un séjour professionnel.
Elle représente, donc, une vision nouvelle de la formation universitaire axée sur:
L'élaboration d'un plan de développement de l'université intégrant les préoccupations locales, régionales et nationales aussi bien économiques et scientifiques que sociales et culturelles.
Des offres de formation diversifiées, organisées en concertation avec le secteur économique.
Une pédagogie active ou l'étudiant est un acteur de sa formation en participant à la construction de son projet d'avenir avec l'accompagnement de l'équipe pédagogique qui lui apporte soutien et conseil tout le long de son parcours de formation.
Une évaluation permanente et continue des enseignements et des établissements
Il s'agit, en un mot, de créer une nouvelle université vivante et moderne, à l'écoute de son environnement et ouverte sur le monde.


 Terminologie LMD

Domaine : C’est un axe ou une discipline de formation supérieure au sens le plus large, à ce jour plus de 13 domaines de formation sont arrêtés allant des Sciences et Techniques (D01) à la Langue et culture Amazighes (D13).
Exemples de domaines : Sciences de la Nature et de la VIE (SNV ou D04),
Mathématiques et Informatique (MI ou D03),
Sciences Humaines et Sociales (SHS ou D09),
Sciences et Techniques (ST ou D01).
Pour l’année universitaire 2007/2008, des sous domaines ont été définis tels que
Sciences et Techniques Architecture (STA ou D012),
Sciences Humaines et Sociales : Sciences Islamiques (SHSI ou D093).
Un domaine ou un sous domaine est un ensemble de disciplines, mentions et spécialités, sous la forme de Parcours de formation types. Le domaine doit permettre la mise en place de passerelles.
Remarque : Les sous domaine est géré comme un domaine, il est domicilié dans un département de formation d’un établissement universitaire.

Parcours : Le parcours est un concept du LMD. C’est une discipline, une mention ou une spécialité d’un domaine plus vaste. Théoriquement, le parcours est défini pour un étudiant dès sa première inscription administrative avec, toutefois, des possibilités de changement de parcours en cours de route.
Le parcours est piloté par une équipe pédagogique.
Exemples de parcours : Parcours biologie du domaine SNV,
Parcours biotechnologie du domaine SNV,
Parcours électronique du domaine ST,
Parcours informatique du domaine MI.
Parcours mathématique du domaine MI.

Option (ou filière) : Globalement tout parcours commence par un tronc commun, après ce dernier, l’étudiant est orienté vers une option ou filière donnée. Un parcours peut être confondu avec une option s’il n’est composé que d’une seule option ou filière.
Exemples d’options: Biochimie alimentaire du parcours biologie du domaine SNV,
Microbiologie du parcours biologie du domaine SNV,
Systèmes d’information du parcours informatique du domaine MI.
La licence LMD s’étale sur trois années appelées communément L1, L2 et L3 (Licence 1°année, Licence 2° année et Licence 3° année). Chaque année est composée de deux semestres appelés S1, S2 pour L1, S3, S4 pour L2 et S5, S6 pour L3.
L’enseignement d’un semestre s’articule autour d’Unité d’Enseignement (UE).

L’Unité d’Enseignement (UE) : Les unités d’enseignement sont de quatre types : Fondamental, Découverte, Spécialité ou Transversal. Une UE est dotée d’un Crédit (points) porté par les éléments pédagogiques, et lui est affecté un Coefficient de pondération par rapport aux autres UE du même semestre. Un semestre est généralement composé de trois à quatre UE. La moyenne de l’UE est calculable. La moyenne du semestre est calculée à partir des moyennes calculées des UE pondérées par leurs coefficients. Les UE d’un semestre compensent entre-elles. Une UE est généralement constituée d’une à quatre Matières (Modules) dispensées par toute forme d’enseignement.

Matières (Modules) : Une matière est dotée d’un crédit matière et lui est affecté un coefficient matière. A chaque matière correspond un Examen Final et/ou un Contrôle Continu, ce dernier peut être évalué par des notes de TD, TP, Exposé, Séminaire, Projet, ou toute autre forme arrêtée par l’équipe pédagogique. L’examen final et le contrôle continu sont pondérés par des coefficients
Exemples 50% pour l’examen final et 50% pour le contrôle continu ou
60% pour l’examen final et 40 pour le contrôle continu ou encore
2/3 pour l’examen final et 1/3 pour le contrôle continu.
Généralement, c’est à l’équipe pédagogique de définir la nature du contrôle continu et la pondération entre l’examen final et le contrôle continu.
La moyenne de la matière est calculée à partir des notes obtenues entre l’examen final et le contrôle continu pondérés par leurs coefficients respectifs. En cas de résultat insuffisant dans la matière, l’étudiant est admis à une deuxième session organisée en fin de semestre ou en fin d’année universitaire (mois de septembre) et dont le résultat remplace celui de l’examen final et la moyenne de la matière est recalculée.
Les matières d’une même UE compensent entre-elles. La moyenne de l’UE est calculée à partir des moyennes de ses matières pondérées par leurs coefficients.

Formation académique : Option consacrée a des études de types ‘’fondamental’’ ou ‘’académique’’, qui peuvent préparer à une poursuite d’une formation universitaire de type Master ou Doctorat.

Formation professionnelle : Option de formation qualifiante, orientée vers une insertion dans le monde du travail. Les programmes sont définis en concertation avec les secteurs utilisateurs. Le retour vers des études universitaires reste autorisé.

Crédits: Unité de mesure exprimant la valeur donnée à chaque Unité d'Enseignement. Elle est définie en fonction du travail effectué par l'étudiant (volume d'enseignement présentiel, travail personnel, projet, stage, temps d'examen ...). L'attribution d'un crédit à une UE donnée correspond à un volume de 20 à 25 heures de travail consacré à cette unité. Le semestre est évalué à un total de 30 crédits et la Licence en totalise 180.

Passerelle : Possibilité d’évoluer dans ses choix ou de se réorienter d’une filière vers une autre ou d’un domaine vers un autre tout en conservant les acquis des parcours antérieurs.
Capitalisation : Acquisition définitive des UE obtenues avec une note égale ou supérieure à la moyenne.

Mobilité : Elle désigne la possibilité pour un étudiant de passer d’une formation à une autre, voire d’une université à une autre en faisant valoir les UE acquises.

Équipe de Formation : Groupe d’enseignants en charge de l’élaboration et du suivi d’un programme de formation. Elle s’occupe de l’accueil et de l’orientation des étudiants, gère le suivi de leur évolution dans les parcours de formation et assure l’accompagnement et le tutorat des étudiants tout au long de leur parcours.

Accompagnement : Chaque étudiant peut bénéficier d’un dispositif d’accueil, d’accompagnement et de soutien qui favorisera sa réussite et l’aidera à assurer son orientation ainsi que la cohérence pédagogique de son parcours.

Compensation : Possibilité de valider une année en obtenant une note inférieure à la moyenne dans une matière ou UE, mais ‘compensée’ par les notes des autres matière ou des autres UE.

Contrôle continu : Mode d’évaluation des connaissances consistant à examiner les étudiants de différentes manières (travaux de recherche, interrogations orales ou écrites, exposés ...) et tout au long du semestre.

Rattrapage : Examen de la deuxième chance accordé à l’étudiant n’ayant pas obtenu une moyenne semestrielle compensée supérieure ou égale à 10/20.

Unité transférable : Unité d ‘enseignement capitalisée que l’étudiant peut faire valoir dans le cadre du transfert de son dossier vers une autre filière, un autre domaine ou un autre établissement.

Contactez-nous

Tél/Fax : (+213) 038 72 31 13

E-mail :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétariat général :

Tél/Fax : (+213) 038 72 31 11

Adresse : Faculté des Sciences 

Université 20 août 1955 Skikda

BP 26 Route El-Hadaiek 21000